Présentation du salon

Passer de l'alerte à la lettre les 2 et 3 décembre 2017

Partager avec:

FacebookTwitterGoogle

L’année 2017 aura fait la démonstration, si cela était nécessaire, que l’information influe sur nos vies et sur le déroulement des évènements.

Une fois encore, il a été démontré que le droit d’informer et de s’informer est fondamental pour la population et pourtant, ce droit doit, chaque jour, être défendu pour ne pas faire l’objet de limitations opportunes ou d’encadrements protecteurs pour certains.

Lancer l’alerte n’est ni plus ni moins que le fait d’informer la population de faits et de situations qui l’intéressent, au sens où elle y a intérêt. Le lancement d’alerte touche nos vies et nos sociétés au quotidien, par la révélation et la prise de conscience de situations que l’on ignore ou auxquelles nous n’avions pas réfléchi. Pourtant, la confusion entre délation et information subsiste, entre lancement d’alerte et complotisme aussi.

Il n’y a pour nous aucune confusion possible. Le livre d’alerte est l’outil par excellence de la différence. Le complotisme n’y a pas sa place car l’alerte se fonde sur l’analyse factuelle et l’intérêt général. La délation ne peut jamais être confondue avec l’information qui interroge les faits et la contradiction, qui s’inscrit dans la règle de la République et de la démocratie, qui ne se conçoit que dans l’idée de la transparence des affaires publiques.

Le 3ème salon « Des Livres et l’Alerte » sera une nouvelle fois l’occasion de réunir le public et des acteurs du lancement de l’alerte autour des livres et des grands thèmes qui nous touchent toutes et tous.

Pas un domaine de nos vies ne se trouve exempt d’alerte, la santé et l’alimentation, l’argent public et l’impôt, l’enfance et les personnes âgées, la mer et la montagne, le climat et les réfugiés, la surveillance de masse et les relations internationales, la criminalité et les déchets, le monde politique et les élus, les animaux et les végétaux, la justice et la police, la fonction publique et le monde de l’information … C’est la vocation du Salon « Des Livres et l’Alerte » d’aborder ces thèmes les 2 et 3 décembre 2017 à la Maison des métallos, même si nous regrettons de ne pouvoir les traiter tous autant que nous le souhaiterions.

Le livre a été dès la première édition, au lendemain du dramatique 13 novembre 2015, le fédérateur de toutes les énergies, le moteur qui a permis d’entraîner, de promouvoir l’écriture et la publication qui contribuent au débat d’idées.

Pour cette 3ème édition, nous avons souhaité que les textes et les livres soient au cœur des rencontres, que la question de la publication soit abordée avec les éditeurs et nous les remercions dès aujourd’hui pour leur engagement et leur enthousiasme.

Nous avons également souhaité qu’au delà des faits, les textes soient à l’honneur. La grande force de l’écrit, c’est de relater avec émotion, de prendre le temps de nous plonger dans l’univers des auteurs. Ariane Ascaride nous régalera de sa lecture d’extraits ce qui ne pourra qu’encourager à la lecture et nous l’espérons à l’écriture.

Ce 3ème salon n’existe que par l’engagement des invités et l’enthousiasme des organisateurs : la Maison des métallos, la librairie le Presse Papier et les bénévoles. Le 3ème salon « Des Livres et l’Alerte » existe grâce à la présence des éditeurs qui choisissent d’éditer l’alerte malgré les pressions qu’ils peuvent subir, il n’existera que par la présence du public et des lecteurs. Il ne s’agit pas, lors de ces rencontres, de magnifier les lanceuses et lanceurs d’alertes qui n’ont finalement, rien fait d’autre qu’obéir à leur conscience, ce qui est à la portée de chacun d’entre nous.

Nous vous invitons donc à saisir la chance de pouvoir réfléchir à l’alerte et à la lettre autour des nombreux thèmes proposés, mais aussi à partager l’émotion de celles et ceux qui se trouvent dans des situations personnelles difficiles pour avoir servi l’intérêt général.

Comme l’an dernier, grâce à l’engagement des cinéaste et producteurs nous pourrons offrir un projection du film de Pierre Pézerat « Les Sentinelles » en sa présence.

Le 3ème Salon « Des Livres et l’Alerte » tiendra bien ses promesses, celle de « Délivrer l’alerte » en passant de l’alerte à la lettre et finalement de dire haut et fort « Délivrez l’alerte ! ».

Nous espérons le faire avec vous les 2 et 3 décembre 2017. L’entrée est libre et gratuite.

Ne ratez pas cette occasion unique de réfléchir, échanger, découvrir, comprendre et rencontrer le monde de l’alerte.

 

Elles, ils seront présents les 2 et 3 décembre 2017:

Erri De Luca, écrivain, Denis Robert, journaliste, Arnaud Laporte, journaliste, Ariane Ascaride, comédienne, Raymond Avrillier, administré engagé, Jean Pierre Canet, journaliste, Association L214Brigitte Gothière, co-fondatrice L214, Nicolas Forissier, ex-banquier, Thomas Dietrich, auteur, Antoine Deltour, Luxleaks, Francis Chateauraynaud, Sociologue, Eric Alt, Vice-président Anticor, Barbara Demeneix, biologiste endocrinologue, Laurent Guillou, salarié Triskalia, Stéphane Rouxel, salarié Triskalia, Michèle Rivasi, députée européenne, Philippe Pascal, ancien inspecteur URSSAF, Pierre Philippe, médecin urgentiste (algues vertes), Olivier Thérondel, ex-TRACFIN, Nicolas Vescovacci, journaliste, Céline Boussié, aide médico-psychologique, Denis Boutelier, journaliste, Bruno Piriou, élu, Hélène Constanty, journaliste, Fabrice Rizzoli, Crim’Halt, James Dunne, informaticien, Elisabeth Borrel, Magistrate, Fabrice Nicolino, journaliste, Coline Serreau, réalisatrice, Serge Latouche, économiste, Monique Pinçon-Charlot, sociologue et auteur, Rachel Mulot, journaliste, Marie-Christine Blandin, ex-sénatrice, Marie Odile Bertella-Geffroy, Avocate, Jérôme Karsenti, Avocat, Virginie Rozière, Députée Européenne, Isabelle Monnin, Éditions JC Lattès, Frédéric Le Manach, Directeur scientifique BLOOM association Daniel Ibanez, économiste Irène Frachon, Pneumologue, Isabelle Saporta, journaliste, Philippe Durand, créateur de spectacle, Jean-François Julliard, journaliste (Canard enchaîné), Mathilde Mathieu, journaliste (Médiapart), Xavier Monnier, journaliste, Séverin Medori maire de Linguinzetta, Pierre Pezerat, cinéaste, Annie Thébaud Mony, Sociologue Présidente Association H. Pézerat, Josette Roudaire (AMISOL), Inès Léraud, journaliste, Olivier Dubuquoy, géographe, Henry Augier, universitaire, Jacques Duplessy, journaliste, Guillaume de Morant, journaliste, Philippe Pascot, auteur, Omar Bekare, administré engagé, Françoise Verchère, co-présidente CeDpa, Carole Rouaud, organisatrice du salon, Alexandre Calvez, organisateur du salon,  Le fil d’actu, youtubeur, Des éditeurs : Editions FayardLes petits matinsJC Lattès, Libre et solidaireTim BuctuRue de l’échiquier,  …