Emmanuelle MIGNATON

Lanceuse d'alerte, affaire de l'Androcur

Emmanuelle HUET-MIGNATON, 55 ans, est une victime de l’Androcur (laboratoire Bayer), ayant développé 5 tumeurs cérébrales. Ancienne analyste financier à la Banque de France, Emmanuelle HUET-MIGNATION a perdu son travail et a été mise en retraite anticipée pour invalidité. Elle est aujourd’hui présidente de l’association AMAVEA (association d’Aide et de soutien aux victimes de méningiomes dûs aux médicaments) qu’elle a créée en janvier 2019 avec Nathalie Grillot, une autre victime de ce médicament. Cette association alerte et informe sur les risques liés à l’Androcur, mais aussi au Lutéran, au Lutényl et tous les médicaments contenant des progestatifs.

Rencontres