Salle Librairie, 23 Nov 2019 16:00-17:00

“Marine, Chantal, Marion, Aurélie et les autres n’avaient rien à voir avec le milieu médical… jusqu’à ce qu’un médicament ne fasse totalement basculer leur vie et/ou celle de leurs enfants. Refusant d’être des victimes silencieuses, elles ont alors attaqué, alerté, mobilisé, créé des mouvements inédits. Sans réseaux, sans argent, elles ont usé d’armes encore plus puissantes : leur conviction et leur détermination.” (Présentation de l’éditeur)
L’alerte n’est pas l’affaire de spécialistes : elle est l’affaire des citoyennes et citoyens qui se mobilisent avec conviction et persévérance. Éditer l’alerte est-il un choix d’opportunité pour un éditeur ou une démarche d’engagement et de responsabilité ? Florence Méréo, journaliste et auteur, sera accompagnée des lanceuses d’alertes pour expliquer comment « Passer de l’alerte à la lettre ».